Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
La place d'affaires de la construction
sur Internet
 
Vign_schl-habitation
Le marché canadien de l'habitation commencera à se redresser d'ici le milieu de 2021, selon la SCHL
 
 
OTTAWA, le 27 mai 2020 /CNW/ - L'incertitude économique causée par les mesures de confinement liées à la COVID-19 et par la chute des prix du pétrole touche tous les secteurs. Le marché canadien de l'habitation connaîtra des baisses en 2020 et devrait commencer à s'améliorer d'ici un an. Les mises en chantier, les ventes et les prix demeureront probablement inférieurs à leurs niveaux d'avant la pandémie jusqu'en 2022. Le numéro spécial des Perspectives du marché de l'habitation (PMH) publié aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) présente les prévisions de l'activité sur le marché canadien de l'habitation pour 2020 et 2021.

« Après avoir fortement diminué en 2020, les mises en chantier, les ventes et les prix devraient commencer à se redresser vers le milieu de 2021, avec la levée des mesures de confinement et l'amélioration graduelle de la conjoncture économique, a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL. Les ventes et les prix resteront probablement sous leurs niveaux d'avant la COVID-19 d'ici la fin de l'horizon prévisionnel, en 2022. Le moment précis et la rapidité de la reprise sont très incertains, car nous ne connaissons pas encore l'évolution future du virus. »

Les graves perturbations de l'économie causées par la pandémie de COVID-19 ont exercé des pressions sans précédent sur l'emploi, les revenus, la migration et les marchés financiers, tandis que la baisse des prix du pétrole risque d'aggraver le recul dans les provinces productrices de pétrole. Dans son numéro spécial des PMH, la SCHL tient compte de ces facteurs pour fournir des prévisions nationales et provinciales sur le marché de l'habitation, donner un aperçu de la trajectoire du marché et décrire les risques qui planent sur l'activité.
Coup d'oeil sur 2020 :
Vign_Tableau_SCHL
Les prix des habitations pourraient baisser de 9 à 18 % par rapport au premier trimestre de 2020, avant de commencer à se redresser en 2021. Nos prévisions reflètent différentes éventualités quant à la croissance des prix. Les prix pourraient retrouver leurs niveaux d'avant la pandémie d'ici la fin de 2022.

Les disparités régionales dans la conjoncture économique entraînent des répercussions différentes sur les prix des habitations. Dans les provinces productrices de pétrole de l'Alberta et de la Saskatchewan, les prix des habitations pourraient diminuer de près de 25 % par rapport à leurs niveaux d'avant la COVID-19.

Les restrictions imposées au secteur de la construction entraînent une forte baisse des mises en chantier d'habitations. Selon nos prévisions, les mises en chantier d'habitations pourraient accuser un recul allant jusqu'à 75 % par rapport au premier trimestre de 2020, puis commencer à se redresser au deuxième semestre de 2021.

Les ventes d'habitations au Canada pourraient enregistrer une baisse allant jusqu'à 29 % par rapport aux niveaux d'avant la pandémie, avant de reprendre lentement de la vigueur après 2022.

Comprendre nos prévisions :
Nos perspectives couvrent un éventail de scénarios plausibles. Le numéro spécial des PMH intègre une fourchette plus large que d'habitude pour les indicateurs du logement, ce qui reflète l'incertitude et les risques accrus dans le contexte actuel. Le haut de la fourchette des prévisions décrit un scénario plus optimiste, tandis que le bas représente un ralentissement plus important et prolongé de l'économie et du marché de l'habitation. Notre cadre est fondé sur les principaux moteurs de l'activité sur le marché de l'habitation, notamment le produit intérieur brut, les tendances du marché du travail, la démographie, les revenus et les conditions du crédit hypothécaire.

En 2020, nous avons déplacé la publication du rapport PMH au printemps pour nous adapter aux besoins annuels de nos clients, à la disponibilité des données et aux rapports de la Société. Puisque les conséquences de la COVID-19 ne sont pas suffisamment documentées à l'échelle locale, la publication de 2020 ne fournit que des perspectives à l'échelle du Canada et des provinces.

La SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier en venant en aide aux Canadiens dans le besoin et en fournissant des résultats de recherches et des conseils à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du pays.

Pour en savoir plus, visitez notre site Web ou suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn, Facebook et Instagram.
 
Vign_Logo-schl
SOURCE SCHL
Vign_SCHL-Dugan
Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL (Groupe CNW/Société canadienne d'hypothèques et de logement)
Réseau ConstruNet © 2020