Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
La place d'affaires de la construction
sur Internet
 
Hausse accélérée de la dette hypothécaire au début de 2020 et pendant les mois de confinement en raison de la pandémie
 
OTTAWA, ON, le 10 sept. 2020
 
La croissance de l'encours total de la dette hypothécaire s'est stabilisée en 2019, puis s'est accélérée au début de 2020 et pendant les premiers mois du confinement provoqué par la pandémie, en avril et mai 2020, d'après le Rapport sur l'industrie hypothécaire résidentielle, un rapport annuel de la SCHL.

Le Rapport sur l'industrie hypothécaire résidentielle donne une vue complète du marché des prêts hypothécaires résidentiels au Canada, de l'octroi des prêts hypothécaires jusqu'au versement. Il porte sur les prêts hypothécaires assurés et non assurés et englobe les activités de tous les types de prêteurs hypothécaires. Le rapport est fondé sur les données disponibles à la fin du deuxième trimestre de 2020.

Faits saillants du rapport : 

Tendances du crédit hypothécaire

  • La hausse accélérée de l'encours total de la dette hypothécaire au cours du premier semestre de 2020 reflète en partie la tendance des ventes conclues avant l'arrêt des activités provoqué par la pandémie ainsi que le nombre important de paiements hypothécaires reportés.
  • Les institutions financières canadiennes ont accordé des reports de paiements hypothécaires pendant une période pouvant aller jusqu'à six mois afin d'aider les emprunteurs hypothécaires durant la pandémie de COVID-19. En conséquence, un total de 760 000 paiements hypothécaires ont été reportés ou sautés, une situation qui touche toutes les banques à charte.
  • Comme de nombreuses institutions financières non bancaires ont accordé des reports, nous nous attendons à un nombre total encore plus élevé de prêts hypothécaires dont les paiements sont reportés. Environ 10 % des emprunteurs hypothécaires ont demandé le report de leurs paiements hypothécaires par l'entremise de sociétés de placement hypothécaire (SPH) et d'autres entités de placement hypothécaire (EPH).
  • Le report des paiements hypothécaires aura une incidence sur les remboursements périodiques prévus. Le paiement mensuel moyen s'élevant à environ 1 333 $ au Canada, le montant total des remboursements hypothécaires reportés est estimé à un peu plus d'un milliard de dollars par mois.
  • Il plane toujours le risque d'une augmentation importante des prêts hypothécaires en souffrance au troisième ou au quatrième trimestre de cette année, à l'échéance des ententes de report.

Tendances des taux hypothécaires

  • Le taux du financement à un jour a été réduit de 150 points de base pour aider les ménages et les entreprises à traverser les perturbations économiques. Par conséquent, tant les taux hypothécaires variables que fixes ont diminué en avril 2020.
  • En raison de l'écart positif grandissant entre les taux hypothécaires fixes et variables, ces derniers ont gagné en popularité en avril et en mai.

Tendances dans le secteur de l'assurance prêt hypothécaire

  • La tendance à la hausse des prêts hypothécaires non assurés s'est poursuivie au premier trimestre de 2020, car 63 % des prêts hypothécaires consentis par les banques à charte n'étaient pas assurés.
  • À la fin de 2019, les prêts hypothécaires assurés en portefeuille représentaient 31 % de tous les prêts hypothécaires assurés auprès des banques à charte, une baisse, comparativement aux 35 % enregistrés en 2018.
  • Chez les prêteurs hypothécaires qui ne sont pas des banques, la valeur des prêts hypothécaires assurés a légèrement diminué (-1 %) au quatrième trimestre de 2019 par rapport au même trimestre un an plus tôt.

Tendances relatives aux types de prêteurs hypothécaires

  • En 2019, les six grandes banques du pays sont restées très présentes sur le marché du financement de l'habitation, avec une part de 67 % des prêts hypothécaires nouvellement consentis.
  • Les sociétés de crédit hypothécaire (SCH) occupent 20 % du marché des prêts hypothécaires assurés et les coopératives de crédit, 12 %.
  • Les prêts hypothécaires en souffrance depuis au moins 90 jours sont demeurés à des niveaux faibles pour tous les types de prêteurs hypothécaires. Cela semble indiquer que la proportion d'emprunteurs hypothécaires en mesure d'effectuer leurs paiements ou de les reporter est demeurée constante.
  • Les SPH ont continué de représenter 1 % des prêts hypothécaires en cours de remboursement à l'échelle nationale, ce qui représente entre 14 et 15 milliards de dollars environ de la dette hypothécaire.
  • Certaines SPH ont offert des reports de paiements hypothécaires et d'autres types d'accommodements aux emprunteurs hypothécaires éprouvant des difficultés financières. Environ 10 % des emprunteurs hypothécaires ont demandé un report de leurs paiements hypothécaires.

Tendances du financement hypothécaire

  • Les dépôts sont demeurés la principale source de financement hypothécaire pour les six grandes banques (66 %) et les coopératives de crédit (77 %).
  • Les obligations sécurisées représentaient 17 % du financement hypothécaire total des six grandes banques canadiennes à la fin du premier trimestre de 2020, ce qui représente une augmentation de 4 % par rapport à la même période en 2019.
  • La titrisation privée représente encore une très faible proportion des sources de financement hypothécaire au Canada, soit seulement 1,1 %. Cependant, le marché des titres hypothécaires résidentiels semble être en expansion.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

 
Vign_Logo-schl
Cliquez pour télécharger
Vign_Rapport_SCHL
Réseau ConstruNet © 2020