Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
La place d'affaires de la construction
sur Internet
 
La vitesse de la reprise des grands marchés de l'habitation au Canada variera
 
OTTAWA, ON, le 23 juin 2020 
 
D'importantes baisses de l'emploi et du revenu, conjuguées à l'incertitude quant à la trajectoire future du virus et aux conditions d'emploi et de revenu, réduiront la demande de logements en 2020. Dans son numéro spécial des Perspectives du marché de l'habitation (PMH) publié aujourd'hui, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) prévoit que les mises en chantier, les ventes et les prix dans les grands marchés de l'habitation du Canada resteront probablement inférieurs aux niveaux d'avant la COVID-19 au cours de l'horizon prévisionnel. Le moment précis et la rapidité de la reprise dans les principaux marchés sont très incertains et varieront considérablement.

Ce rapport, basé sur les prévisions pour le Canada et les provinces établies dans le rapport des PMH publié par la SCHL le 27 mai 2020, fournit des projections sur le logement dans les plus grands centres urbains du Canada - Vancouver, Calgary, Edmonton, Toronto, Ottawa et Montréal - pour la période allant jusqu'à la fin de 2022. Un document d'information contenant tous les détails sur chaque marché se trouve à la fin du présent communiqué.

« La COVID-19 a eu des répercussions sans précédent sur les centres urbains du Canada. L'incertitude à court terme entraînera une baisse importante des ventes et de la construction résidentielle, a déclaré Aled ab Iorwerth, économiste en chef adjoint à la SCHL. À mesure que le virus sera neutralisé, les villes récupéreront, mais il y a une grande incertitude quant au déroulement de la reprise et au moment où elle aura lieu. »

PRINCIPALES CONSTATATIONS

Les mesures sanitaires et la contraction économique feront baisser la demande sur le marché de l'habitation. Ces effets seront exacerbés par l'incertitude quant à la trajectoire du virus et aux retombées économiques. En conséquence, les prix des logements dans les grands centres urbains du Canada reculeront, et il est peu probable qu'ils se redresseront au cours de la période visée par les prévisions.

Les ventes et la construction ont chuté et continueront de diminuer dans les grands marchés du Canada. L'activité sur le marché de la revente et le prix moyen des logements diminueront dans tous les marchés, mais la rapidité et l'ampleur des baisses varieront.

Les prix moyens à Toronto, à Montréal et à Ottawa devraient rebondir plus tôt, au cours de la période de 2020 à 2021, tandis que les prix moyens à Vancouver, à Edmonton et à Calgary ne devraient pas remonter avant la fin de la période à l'étude.

En raison de l'incertitude entourant les prix du pétrole et l'évolution de l'économie régionale, le prix moyen des logements devrait continuer à diminuer à Calgary et à Edmonton.

La baisse de l'immigration et de la mobilité à l'intérieur du Canada, conjuguée à un surplus d'immeubles en construction, pourrait entraîner une hausse des taux d'inoccupation sur le marché locatif. Toutefois, ces hausses se produiront dans des marchés où les taux d'inoccupation sont historiquement bas et seront probablement de courte durée, car la demande de logements locatifs continuera de croître à moyen terme.
Comprendre nos prévisions

Nos perspectives couvrent un éventail de scénarios plausibles. Le numéro spécial des PMH intègre une fourchette plus large que d'habitude pour les indicateurs du logement, ce qui reflète l'incertitude et les risques accrus dans le contexte actuel. La limite supérieure de la fourchette des prévisions décrit un scénario plus optimiste, tandis que le bas représente un ralentissement plus important et prolongé de l'économie et du marché de l'habitation. Notre cadre est fondé sur les principaux moteurs de l'activité sur le marché de l'habitation, notamment le produit intérieur brut, les tendances du marché du travail, la démographie, les revenus et les conditions du crédit hypothécaire.

En 2020, nous avons déplacé la publication du rapport PMH au printemps pour nous adapter aux besoins annuels de nos clients, à la disponibilité des données et aux rapports de la Société.

La SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier en venant en aide aux Canadiens dans le besoin et en fournissant des résultats de recherches et des conseils à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du pays.
Cliquez pour agrandir
Vign_SCHL-T
 
Vign_Logo-schl
Cliquez pour télécharger
Vign_SCHL-Previsions
Réseau ConstruNet © 2020