Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Bâtir ensemble avec des solutions
innovantes, performantes et durables !
 
Vign_APCHQ

Budget 2020-2021 - Le budget ne mise pas sur le potentiel du secteur de l'habitation 

QUÉBEC, le 10 mars 2020 

L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) est déçue de l'absence de mesures permettant au secteur de l'habitation d'atteindre son plein potentiel dans le budget du Québec déposé aujourd'hui par le ministre des Finances, M. Éric Girard. L'Association avait vivement recommandé, au cours des derniers mois, d'investir, entre autres, dans des mesures efficaces visant à soutenir la rénovation écoresponsable pour contribuer à la réduction des émissions de GES, et poser des actions concrètes afin de favoriser l'accès à la propriété. 

« Il est regrettable que l'habitation soit oubliée dans le budget du ministre des Finances considérant que ce secteur est l'une des sources de richesse de l'économie, représentant des investissements de 29,2 milliards de dollars, dont 14,1 milliards en rénovation et 10,2 milliards en construction neuve », commente François Bernier, vice-président principal Affaires publiques à l'APCHQ.

La rénovation écoresponsable passée sous silence 

À l'exception de la bonification du programme Chauffez vert, l'APCHQ déplore que le budget ne propose rien de nouveau pour soutenir les ménages qui effectuent des rénovations écoresponsables. Le parc immobilier québécois est vieillissant et a de grands besoins. L'Association considère que sa rénovation et surtout celle du parc de logements locatifs jouent un rôle majeur dans l'amélioration de la performance environnementale et énergétique du Québec. Plus spécifiquement, l'APCHQ avait proposé de rétablir des crédits d'impôts à la rénovation écoresponsable et de bonifier le Programme Rénoclimat.

« Alors que le secteur résidentiel est responsable de 5 % des émissions de gaz à effet de serre au Québec (1), des mesures touchant les travaux visant à améliorer l'efficacité énergétique des plus vieux immeubles auraient un impact marquant sur la réduction des GES. L'APCHQ a d'ailleurs évalué que l'impact d'une aide de 30 % sur cinq ans pour la rénovation écoénergétique des logements locatifs privés au Québec représenterait une diminution annuelle permanente et récurrente des émissions de GES de 34 000 tonnes, soit l'équivalent de 14 000 voitures de moins sur nos routes (2) », souligne François Bernier.

(1) Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, cliquez sur ce lien  

(2) Instauration d'une mesure d'aide fiscale à la rénovation visant l'amélioration de l'efficacité énergétique - Proposition et analyse d'impacts, cliquez sur ce lien  

Qu'en est-il de l'accession à la propriété?

L'APCHQ regrette que le budget ne propose aucune mesure concernant l'accession à la propriété. La propriété résidentielle est pourtant l'un des principaux moyens permettant aux ménages d'accumuler un patrimoine. Rappelons que le Québec affiche un retard important par rapport au reste du Canada au chapitre du taux de propriété, soit 61,3 % comparativement à 67,8 % pour la moyenne canadienne. De plus, dans le contexte actuel de pénurie de logements, l'accession à la propriété permettrait de libérer des logements et d'apaiser les pressions sur le marché.

Statu quo pour le logement social et le Programme Supplément au loyer

Quant au logement social, l'APCHQ note que le gouvernement s'engage uniquement à livrer ce qui a été préalablement annoncé. De plus, concernant le Programme Supplément au loyer, il ne fait que prolonger les budgets pour cette aide alors que dans le contexte actuel de crise du logement les besoins sont d'autant plus grands.

L'espoir demeure

L'APCHQ demeure tout de même optimiste pour le secteur de l'habitation considérant les différents exercices d'échanges mis en place dernièrement par le gouvernement tels que les Forums Habitation Québec pilotés par la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, les consultations au sujet du Plan d'action gouvernemental en matière d'allègement réglementaire ou encore les consultations publiques pour le Plan d'électrification et de changements climatiques du Québec.

Faits saillants

Chauffez vert 137,6 millions d'ici les 5 prochaines années, ce qui devrait tripler le rythme des investissements dans le secteur résidentiel 

147,3 millions de dollars pour la reconduction d'unités du programme Supplément au loyer 

150,0 millions de dollars pour soutenir la réalisation des unités de logements sociaux, communautaires et abordables annoncées antérieurement dans le cadre du programme AccèsLogis Québec.  
Nous joindre
Vign_3737-Cremazie-Wide-angle

Réseau ConstruNet Inc.
3737 rue Crémazie est
Montréal, Qc   H1Z 2K4

Courriel : info@construnet.ca

Accès direct :

Réseau ConstruNet © 2020