Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Bâtir ensemble avec des solutions
innovantes, performantes et durables !
 
Vign_1_CAPTURE_IMAGE
 
Vign_1_CAPTURE_LOGO
Nouvelle usine de 13 millions $ à Bécancour 
 
BÉCANCOUR, le 5 novembre 2019

La Société Écosource recyclage a annoncé mardi la construction de la plus importante usine de recyclage de pneus usés dans le parc industriel et portuaire de Bécancour. Au terme d’un investissement de plus de 13 millions de dollars, le bâtiment de 40 000 pieds carrés devrait accueillir dès le printemps prochain une vingtaine de personnes étalées sur un quart de travail.

«En cette première journée d’une deuxième partie de mandat, il nous arrive une bonne nouvelle, après celle concernant PureSphera, et c’est en plein dans notre palette de couleurs», a fièrement souligné le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

Déjà propriétaires d’Écosource Canada, qui se spécialise dans la distribution de produits en énergie renouvelable, les promoteurs prévoient à terme une capacité de production annuelle de 70 000 tonnes, mais pour la première année, on parle davantage de 25 000 à 30 000 tonnes, ce qui correspond à environ trois millions de pneus. L’usine compte devenir la plus importante au Québec en termes de volume traité ainsi qu’en diversité de produits finis.

Ces pneus seront transformés en différents produits dont en paillis de caoutchouc, en TDA (agrégats de génie civil), en granules, en poudrette de fine dimension ainsi qu’en divers produits moulés.

«Écosource recyclage souhaite devenir le chef de file de l’industrie du recyclage en utilisant les toutes dernières technologies et des processus les plus éco performants possibles. De cette manière, nous comptons apporter des solutions écologiques aux problématiques causées par la mauvaise disposition de millions de pneus usés. Au lieu d’être une source de problèmes, ces pneus seront recyclés en d’autres produits très utiles et durables pour d’autres industries», explique la présidente Hélène Major.

Celle-ci souligne que les sources d’approvisionnement en intrants sont essentielles à la production de produits finis de qualité. C’est ainsi que l’entreprise va récupérer les pneus d’automobiles usés ainsi que des camions, des forklifts, des pneus de très grande dimension, des vélos, des motos et même des véhicules tout-terrain. 

Le traitement des pneus se fera à mesure que les camions livrent, ce qui fait «qu’il n’y aura pas d’amas de pneus à l’extérieur», promet-elle. Deux docks seront installés pour recevoir les pneus dans l’usine et les acheminer directement au déchiqueteur. Un maximum de six à huit camions par jour est prévu par les dirigeants.

Par ailleurs, Mme Major a tenu à se faire rassurante sur le plan de la sécurité avec la présence de gicleurs à l’intérieur et une vérification régulière des zones de chaleur. Et une étude d’impact environnemental a été déposée. Il n’est pas question d’audiences publiques devant le BAPE et aucune aide financière de l’État n’a encore été annoncée.

«C’est une belle grosse PME dans le domaine environnemental», a conclu le maire Dubois, agréablement surpris de la rapidité avec laquelle le dossier aura avancé, et ce, «grâce aux gens de la Société du Parc et du CLD», devenu En+reprendre MRC Bécancour.
 
 
Vign_1_CAPTURE_IMAGE
La présidente de la Société Écosource recyclage, Hélène Major 
est entourée de Claude Parent,
superviseur de la logistique et du service à la clientèle
et Michel Boux, directeur principal des opérations
 
Réseau ConstruNet © 2019